Conférence exceptionnelle de Guy Millière à Paris

La CGT radicalisée, danger pour la démocratie Par Ivan Rioufol

Une start-up prétend pouvoir identifier les terroristes par reconnaissance faciale

Le droit des successions en Israël, Deuxième partie, par Me Eyal Gur

Hamdallah et Arafat : où l’on voit Manuel Valls cautionner la duperie palestinienn

L’auteur du livre ‘Son of Hamas’: Israël est une vraie démocratie

Israël : Ludovic Obraniak offre la Coupe au Maccabi Haïfa

Les accords qui ont bouleversé le Proche-Orient ont cent ans. Daniel Pipes

Réveillez vous ! - L'édito de l'UPJF

Israël

Avigdor Lieberman : Pourquoi ce lynchage médiatique ? Par Dora Marrache

[N.d.R. Lire aussi notre éditorial sur ce sujet] Le 28 mai dernier, on pouvait lire dans The Times of Israël le titre suivant qui a certainement accroché de nombreux lecteurs : « Des milliers de personnes dans la rue contre le nouveau ministre de la Défense « fasciste ». Pareil titre a sans doute fait les délices de tous les antisionistes puisqu’il sous-entend que les Israéliens eux-mêmes sont opposés à sa nomination. Mais à la lecture de l’article, on s’aperçoit que les milliers n’étaient que 2000 qui défilaient au cri de « Lieberman est un raciste et un fasciste » et « Lieberman est le ministre de la Guerre ». Mais surtout on apprend que ces gens répondaient à la demande de rassemblement, organisé par la Liste arabe unie et le parti d’extrême gauche, le Meretz.