Le fils d'Idi Amin s'excuse 40 ans après le détournement d'Entebbe

Le fils du défunt dictateur ougandais Idi Amin Dada a confié au site israélien Ynet qu'il espère rencontrer et présenter des excuses aux familles des victimes du détournement du vol qui faisait la liaison entre Tel-Aviv-Paris en 1976. Le 27 juin 1976, un avion d'Air France qui effectuait la liaison Tel-Aviv-Paris via Athènes a été détourné par des combattants liés à la cause palestinienne. L'appareil a dû se poser à Entebbe, avec l'autorisation du président ougandais de l'époque, Idi Amin Dada.

 

Les pirates de l'air avaient menacé de faire exploser l'avion si 53 militants retenus en Israël et dans quatre autres pays n'étaient pas libérés. Après des négociations entre le président ougandais et les preneurs d'otages, une partie des passagers avaient été libérés, mais les pirates avaient gardé une centaine de personnes, toutes israéliennes ou de confession juive.

Dans la nuit du 3 au 4 juillet, un commando de troupes d'élite israéliennes a atterri par surprise à Entebbe et pris d'assaut l'aéroport afin de libérer les otages. Le commando a tué les sept pirates de l'air et 20 soldats ougandais.

Tous les otages avaient été libérés, à l'exception d'une septuagénaire, abattue sur les ordres d'Idi Amin Dada dans l'hôpital où elle avait été transférée avant le raid.

L'un des otages, un femme de 75 ans qui avait été transférée dans un hôpital, a ensuite été tuée sur les ordres de Idi Amin.

Jaffar Amin, 49 ans, est l'un des 60 enfants d'Idi Amin et a affirmé qu'il avait un message pour les proches des victimes et 'qu'il ressent leur douleur et leur perte', malgré le fait que de notre côté, aussi, 20 soldats ougandais, deux Allemands et cinq Palestiniens ont été tués".

Jaffar Amin a ajouté que l'opération de sauvetage a affaibli la puissance de son père, le forçant à l'exil en Libye et en Arabie Saoudite. Il a affirmé que son père a regretté couper les liens avec Israël et d'avoir forger des alliances avec les pays arabes vers la fin de sa vie.

"Même après l'opération, il a parlé avec amour d'Israël," a-t-il dit. "Il avait une obsession avec Israël. Mon père avait une relation d'amour-haine avec ce pays."

Le Premier ministre Netanyahou a annoncé en février qu'il se rendra dans plusieurs pays africains, [dont l'Ouganda, en l'honneur du 40e anniversaire de l'opération de sauvetage] , qui aura lieu au mois de juillet.


Source I24News

 http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/116738-160614-le-fils-d-idi-amin-s-excuse-40-ans-apres-le-detournement-d-entebbe