Attentat Tel Aviv : La presse régionale française charge Israël. Démonstration.

[N.d.R. Lire aussi notre éditorial sur ce sujet.] Quelques heures après l’attentat d’Orlando aux Etats-Unis, la presse occidentale fait corps derrière les victimes et se range aux côtés des autorités américaines. On ne peut que s’en féliciter. La différence d’approche lorsque les victimes sont israéliennes et que les faits se déroulent à Tel-Aviv saute aux yeux. La presse régionale française, qu’elle soit du sud, de l’est, de l’ouest ou d’ailleurs, semble « perdre le nord » dès qu’il s’agit d’Israël. Quel que soit le nombre de morts à déplorer, des quatre points cardinaux de France, la presse régionale prend le plus grand plaisir à justifier quelque attentat que ce soit et celui de Tel-Aviv en particulier, lien commun utilisé pour cette démonstration.

Du nord au sud, quelques extraits pris ici et là … Ainsi NORD-ECLAIR de titrer bizarrement : « Attentat de Tel-Aviv : Israël restreint la liberté de mouvement des Palestiniens » ! Et l’on peut aisément imaginer l’impact d’une telle déclaration qui fait davantage encore remarquer l’insignifiance de l’attentat puisque l’on peut lire qu’« Au lendemain du drame, l’établissement était ouvert et à moitié plein, des anonymes et des personnalités s’y succédaient mettant un point d’honneur à montrer que la vie continuait » …

Un deux-poids-deux-mesures donc totalement disproportionné avec l’annonce faite par Israël « d’instaurer un premier tour de vis, en restreignant la liberté de mouvement des Palestiniens pour le ramadan… »

« Les autorités israéliennes ont décidé d’annuler des dizaines de milliers de permis d’entrer en Israël délivrés à des Palestiniens de Cisjordanie et, dans une moindre mesure, de Gaza pour leur permettre de retrouver les leurs et d’aller prier sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est pendant le mois sacré de jeûne musulman… »

Et de poursuivre par une évocation des meurtriers : « Khaled Mohammad Makhamrah et Mohamad Ahmad Makhamrah, un étudiant et un ouvrier de 22 et 21 ans…. Cousins, ils viennent de Yatta, localité proche de Hébron, poudrière du sud de la Cisjordanie occupée. Après l’attentat, dans la nuit, les soldats israéliens sont entrés en nombre à Yatta, fouillant des maisons et procédant à des arrestations, selon l’armée. Le père de Mohamad Ahmad Makhamrah a indiqué que les soldats avaient pris les mesures de sa maison, rituel préalable à une démolition punitive. »

« 83.000 palestiniens de Cisjordanie et des centaines de Gazaouis sont touchés par l’impossibilité d’aller prier sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël, à l’occasion du ramadan, une importante tradition pour les Palestiniens »

Et de dissocier Israël de Jérusalem et les Territoires palestiniens pour chiffrer les pertes de chacun : Des violences qui ont coûté la vie à 207 Palestiniens, 32 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l’AFP.

Source : http://www.nordeclair.fr/recherche/attentat%20tel%20aviv

Du nord au sud… Au sud les remarques se suivent et se ressemblent. Ainsi MIDI-LIBRE de réaffirmer la même chose à quelques nuances près :

« La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d’attaques commises pour un grand nombre au couteau, par des individus isolés ou agissant parfois par deux, sans organisation derrière leurs actes. Le rythme des attaques s’était considérablement ralenti ces derniers mois.

Mais le premier ministre israélien a annoncé dans la nuit que de nouvelles actions sanitaires intensives pourraient être prises sans délai !

Source : http://www.midilibre.fr/2016/06/09/israel-quatre-morts-cinq-blesses-et-des-scenes-de-terreur-lors-d-un-attentat,1346188.php

LIRE LA SUITE...

http://coolamnews.com/la-presse-regionale-francaise-charge-israel-demonstration-par-bely/