Nir Barkat: »Que le monde entier reconnaisse l’importance de Jérusalem, capitale du peuple Juif »

Nous fêtons cette année, les 49 ans de la réunification de Jérusalem. A l’occasion de Yom Yeroushalayim, nous sommes allés à la rencontre de Nir Barkat, qui dirige la ville depuis 2008. Nous sommes revenus avec lui sur son bilan, sur ses projets, son attachement à l’unité de la Capitale, son récent engagement au sein du Likoud et son action en faveur des olim. Un entretien sans détours et par lequel le maire de Jérusalem a tenu à exprimer l’importance qu’il accorde à ses administrés francophones.

Le P’tit Hebdo: Vous êtes à mi-mandat de cette deuxième cadence en tant que maire de Jérusalem. Quels sont les accomplissements dont vous êtes le plus fier?

 

Nir Barkat: Ma priorité et l’un des domaines où nous agissons le plus c’est l’emploi. Il est fondamental pour moi, qui viens du monde du hi-tech, que les habitants de Jérusalem puissent trouver du travail sur place.

 

Ensuite, et je pense que tout le monde peut s’en apercevoir, j’ai considérablement développé Jérusalem sur les plans culturels et des activités: festivals, marathon, culture, formula, Cinema City, etc. Le prochain grand projet sur lequel nous travaillons en ce moment est le développement du Gan Saker. Nous allons en faire un parc interactif avec wi-fi et autres infrastructures pour les technologies modernes.

 

Le troisième point essentiel pour moi est l’éducation. Les classements parlent d’eux-mêmes: jusqu’à ces dernières années, les écoles de la ville étaient en bas de l’échelle, aujourd’hui, elles ont atteint le niveau des meilleures écoles du pays.

 

Sur le logement, je suis le premier à reconnaitre, que les prix sont encore très élevés. Malheureusement, je n’ai que peu de leviers en main pour agir sur cette donnée. Cela relève presque exclusivement des décisions du ministère des Finances et du gouvernement en général. Ceci dit, je suis fier de pouvoir dire qu’aujourd’hui on construit beaucoup et partout dans notre capitale. La mairie soutient beaucoup les projets de rénovation de quartiers anciens en donnant de nombreux permis de construire y compris dans des bâtiments déjà existants.

 

Lph: Un autre sujet préoccupe beaucoup les habitants de Jérusalem et les visiteurs: la sécurité. La vague de terreur est-elle derrière nous?

 

N.B.: C’est difficile à dire… Mais cette période difficile nous aura montré, une fois de plus, que les habitants de Jérusalem ont de quoi inspirer le monde entier. Ils sont très forts, courageux, réagissent vite et bien. Nos services de sécurité sont très performants. Les attentats ont été toujours très rapidement stoppés, et de nombreuses vies ont pu être sauvées même si la peine pour celles qui ont été enlevées est immense.

 

Lph: Manuel Valls a effectué une visite récemment et s’est, lui aussi, prononcé pour Jérusalem, capitale de deux Etats. Que souhaiteriez-vous lui répondre?

 

N.B.: Cela fait 3000 ans que Jérusalem est notre capitale. Ce qui fait sa particularité, sa beauté, c’est qu’elle a toujours accueilli toutes les populations. D’ailleurs les derniers sondages auprès des arabes de Jérusalem montrent qu’une majorité d’entre eux préfèrent que Jérusalem reste unifiée. Je m’attache dans ma conduite envers tous mes administrés, quel que soit le quartier dans lequel ils vivent, de montrer au quotidien que Jérusalem est une et indivisible. La politique que nous menons dans toute la ville sans différencier entre les populations contribue à prouver notre détermination à préserver l’unité de la capitale.

 

Lph: La mairie investit pour les olim. On peut le constater, notamment à travers une permanence deux fois par semaine pour les olim de France. Quelles sont vos réalisations et vos projets pour aider toujours plus à l’intégration des olim?


LIRE LA SUITE

 http://lphinfo.com/2016/05/31/nir-barkat-que-le-monde-entier-reconnaisse-limportance-de-jerusalem-capitale-du-peuple-juif/