Des journalistes de Mediapart, de Libé et l’Huma signent une pétition contre une journaliste du Figaro

Agressions, intimidations : à cause de son dossier sur « Molenbeek-sur-Seine » (Saint Denis), le Figaro Magazine a subi l’offensive de ceux que le Premier ministre appelle les « islamogauchistes ». « A la suite de notre dossier sur l’expansion du salafisme à Saint-Denis, insultes, menaces et tentatives d’intimidation se sont multipliées, tant sur les réseaux sociaux que dans plusieurs médias », révèle G.R. dans le Fig Mag du 27 mai dernier.

 

La journaliste précise que « dès la publication de notre couverture titrée « Molenbeek-sur-Seine », une dizaine d’individus a pénétré les locaux du Figaro pour faire pression sur notre rédaction. »

 

Puis, des journalistes de médias réputés pour museler la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme il faut ont lancé une pétition.

 

Sur le site de Libé, la pétition signée par des journalistes de Mediapart, de L’Huma et de Libé, accuse la journaliste du Fig Mag, d’avoir, comme l’affirme Didier Paillard le maire communiste de Saint Denis : « fait son travail. ».

 

Ne pouvant s’empêcher d’employer les clichés passe-partout qui s’imposent, la pétition parle de « stigmatiser » Saint-Denis, de «clichés, des fantasmes et des amalgames ».

 

L’autre idiot utile, SOS Racisme, s’est joint aux insultes, évidemment.

 

Le maire communiste prend la défense du Fig Mag

 

Mais ce beau monde a pris râclée mémorable lorsque le maire communiste de la ville a défendu le Fig Mag et la journaliste.

 

Vous avez bien lu. Il existe des gens honnêtes partout, même au PC – d’ailleurs personne ne doit oublier que la loi qui interdit la burqa en France a été initiée par un député maire communiste, André Gerin, qui, le 8 juin 2009, faisait signer par une soixantaine de députés sa demande de création d’une commission parlementaire sur le port du voile intégral (burqa ou niqab) en public.

 

« Évoquant la montée de l’intégrisme, la multiplication des commerces halal ou l’essor du voile intégral décrits par Nadjet Cherigui dans nos colonnes, il [Didier Paillard] a fini par reconnaître: « La journaliste a fait son travail. »

 

Et nous continuerons naturellement à le faire, quelles que soient les pressions ajoute la journaliste. Et là, permettez-nous de douter légèrement… mais c’est une autre histoire.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2016/05/30/des-journalistes-de-mediapart-de-libe-et-lhuma-signent-une-petition-contre-une-journaliste-du-figaro-motif-elle-a-fait-son-travail/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29