Les islamistes de DAESH avouent craindre Israël plus que tout, Dan Amselem

Jürgen Todenhöfer est un journaliste allemand, le seul journaliste occidental à avoir été autorisé à entrer sur le territoire de l’EI. Il a passé dix jours avec l »Etat islamique et vient de révéler :« Les djihadistes islamiques savent que l’armée israélienne est trop forte pour eux »....

Selon le journaliste, l’armée israélienne est la seule armée dans le monde crainte par DAESH. Jürgen Todenhöfelr est un ancien membre du Parlement allemand, du parti CDU de la chancelière allemande Angela Merkela. Il a passé dix jours en territoire Islamique, en Irak et en Syrie, accompagné de son fils Frédéric. Il a publié depuis ses conclusions dans un livre intitulé « Inside Daesh- Dix jours dans l’État islamique ». Il est revenu convaincu que DAESH «prépare le plus grand nettoyage religieux de l’histoire ». Selon le journaliste, les terroristes de DAESH planifient de tuer plusieurs centaines de millions de personnes. Encore selon lui, l’occident aurait considérablement sous-estimé le pouvoir de l’EI qui a l’intention de mettre la main sur des armes nucléaires », dit Todenhöfer. « Ils sont l’ennemi le plus brutal et le plus dangereux que j’ai jamais vu dans ma vie. Je ne vois personne qui a une vraie chance de les arrêter. Seuls les Arabes peut-etre peuvent le faire, je suis très pessimiste. »

 

Mais dans ce livre il confie aussi: « Le seul pays que craint DAESH c’est Israël. Ils m’ont avoué qu’ils savent que l’armée israélienne est trop forte pour eux ».

 

Todenhöfer affirme que DAESH attend que l’occident envoie des soldats au sol pour les capturer car ils pensent que ceux-ci ne possèdent aucune expérience dans la guérilla mais, en revanche, ils craignent les Israéliens sur ce terrain : « Ils n’ont pas peur des Britanniques ou des Américains, ils ont peur des Israéliens, ils m’ont avoué que l’armée israélienne est le véritable danger et qu’ils ne peuvent pas les vaincre avec leur stratégie actuelle« [ont-ils dit]. «Ces gens [Tsahal] peuvent mener une guerre de guérilla ».

 

D’autre part Todenhöfer a affirmé que DAESH dit accepter juifs et chrétiens s’ils paient « la jizya », une taxe spéciale, quelque chose comme 600 dollars par an.

 

En outre, le rapport du journaliste dément la bravade du chef de l’Etat Islamique, samedi, dans laquelle Abou Bakr al-Baghdadi a déclaré que ses djihadistes se préparent à attaquer l’Etat juif.


par Dan Amselem pour Tel-Avivre


http://www.tel-avivre.com/2015/12/27/les-islamistes-de-daesh-avouent-craindre-israel-plus-que-tout/