L’athlète algérienne Djazia Heddad serre la main d’une athlète israélienne : La presse arabophone s’indigne

Les titres de la presse arabophone qualifient le geste de l’athlète algérienne de « scandaleux et trahison envers les principes de l’Etat algérien ». L’athlète Djazia Haddad de l’équipe nationale algérienne du judo a mené un combat face à une athlète israélienne et a serré la main de son adversaire à la fin du combat ce qui a provoqué l’indignation de plusieurs médias algériens dont El Khabar et En-nahar qui n’ont pas économisé d’efforts pour incriminé « Cet acte ».

Ennahar qualifie cet acte de trahison et une normalisation sportive avec l’entité sioniste dont la fédération du judo est coupable en acceptant de faire jouer une athlète algérienne avec les couleurs de l’EN face à une athlète israélienne, mais le journal n’épargne pas la judokate qu’il qualifie de complice pour avoir serré la main à son adversaire, El Khabar aussi va dans la même direction et met la lumière sur des articles des médias israéliens qui se félicitent après ce «geste historique».

Le combat a eu lieu dans le cadre du championnat du grand slam organisé à Abu Dhabi aux Emirats-arabes et vient après une autre polémique déclenchée par la participation de Yacine Brahimi avec son club le FC Porto face à un club israélien.



Kabylie-news.com

 


http://lphinfo.com/2015/11/03/lathlete-algerienne-djazia-heddad-serre-la-main-dune-athlete-israelienne-la-presse-arabophone-sindigne/