Mondiaux de Natation: Le drapeau d’Israël amputé de sa Magen David, Jonathan Serero

Disputés au Qatar, les championnats du monde de natation s’étaient déroulés jusqu’ici sans fausse note pour la délégation israélienne. Les résultats sportifs ont été au rendez-vous et hormis le refus d’un nageur iranien de boycotter sa course de 50 mètres nage libre en raison de la présence sur les plots de départ de l’Israélien David Gamburg, aucun « incident diplomatique » de taille n’est venu entacher le parcours des athlètes de l’État Hébreu sur une terre réputée hostile. Il faut dire que jusqu’ici les nageurs israéliens s’étaient contentés des places d’honneurs donc éloignés des objectifs des caméras sauf que Guy Barnea a eu la chance de remporter ce matin sa série du 200 mètres papillon.

Le réalisateur fait, alors, un gros plan sur le vainqueur. Son nom et son temps apparaissent sur l’écran. Le drapeau d’Israël est lui accolé au nom de l’athlète mais il se trouve amputé de sa Magen David. C’est la deuxième fois en deux ans que la réalisation qatarie « s’amuse » à effacer un morceau du drapeau israélien. Il y a un an lors d’une autre compétition de natation, elle avait retiré la totalité de l’étendard bleu et blanc de l’État d’Israël. Une manœuvre qui lui avait valu de sévères remontrances de la fédération internationale de natation. Les sportifs israéliens présents à Doha ont, eux, préféré « rire » de cette nouvelle provocation qatarie. Et pour cause, Guy Barnea a réalisé l’un des pires temps de ces séries ne lui offrant même pas la possibilité de se qualifier pour les demi-finales.

 

(Source photo: Page Facebook de Guy Barnea)

http://www.leptithebdo.net/2014/12/07/mondiaux-de-natation-le-drapeau-disrael-ampute-de-sa-magen-david-15h01/