La Guerre avec l'Egypte se rapproche Par Caroline Glick

Le Premier Ministre Netanyahu a fièrement présenté lors d'un récent discours une des réalisations de son gouvernement, la haute clôture de sécurité le long des 220km de frontières avec l'Egypte. Le seul problème, c'est que de la vidéo ci-dessous, montre clairement que nous pourrions avoir besoin d'une voie dégagée vers le Sinaï afin d'anticiper les projets de millions d'Egyptiens qui ont l'intention de marcher sur Jérusalem. Je l'ai dit depuis des années que notre stratégie défensive doit cesser de tabler sur des systèmes militaires défensifs. Arrêtons de dépenser de l'argent pour une défense statique. (se souvenir de la ligne Bar-Lev lors de la guerre de Kippour Ndtr)

Nos ennemis préparent une manoeuvre. Nous devrions adopter la seule doctrine militaire qui n'a jamais vraiment fonctionnée - l'anticipation en lançant la guerre sur leur territoire.

Nous avons besoin d'au moins d'une autre division complète de service actif - d'infanterie mécanisée de préférence - pour le Commandement Sud.  Nous avons besoin de chars, de transports de troupes blindés(APCs),de bataillons de Lance Roquettes Multiples(MLRS)et, des troupes du Génie. Nous ne pouvons pas nous permettre d'être pris par surprise.

Il y a deux leçons évidentes à tirer de ce qui se passe en Egypte.

Tout d'abord, la fameuse formule de "la terre contre la paix", elle est devenue abracadabrantesque. Nous avons donné la terre pour la paix et maintenant ils ont décidé de détruire la paix, mais de garder la terre. Dans le clip ci-dessous ils disent que leur chemin de l'invasion passe par Gaza.

Donc, ici aussi, ils prouvent que tous les gens qui ont dit que Gaza n'avait aucune valeur stratégique pour Israël ont eu tort deux fois. Comme le démontrent sur le terrain les bombardements quotidiens d'Israël à partir de Gaza, notre présence à Gaza avait empêché des attaques sur le sud d'Israël. Ainsi que leurs déclarations qui montrent clairement, que notre présence à Gaza avait bloqué la convergence des forces palestiniennes et égyptiennes dans le Sinaï qui - avec ses 220 km de frontière  avec Israël, est maintenant le point préféré de lancement d'attaques.

La deuxième leçon est bien sûr que tout l'enthousiasme des  Occidentaux, pour la «démocratie arabe» et particulièrement par les conservateurs qui ont un grand besoin de faire la guerre, d'une façon différente ressemble à une expérience rédemptrice ou quelque chose d'irresponsable au point d'en être malveillant. 

Nous vous avons prévenu maintes et maintes fois que celà finirait mal. Mais vous avez dit que nous avions tort et, qu'en fait, c'était immoral en quelque sorte de préférer Moubarak au «peuple».

Maintenant, j'ai juste une petite demande pour tous ceux qui ont fait pression sur Obama pour déposer Mubarak. Non, je ne m'attends pas à des excuses. Tout ce que je demande, c'est que la prochaine fois que vous étreignez vos enfants dans vos bras, pensez aux enfants israéliens dont les vies ont été mises en danger grâce à vos pontifiants irresponsables.

Le clip ci-dessous provient d'un meeting de campagne pour le modéré candidat des Frères musulmans - Muhammad Mursi- à la présidence de l'Egypte. Oh, et ​​l'administration Obama vient de transférer 1,5 milliard de dollars à à l'Egypte sur les fonds des contribuables américains .


http://malaassot.over-blog.com/article-la-guerre-avec-l-egypte-se-rapproche-104916996.html