Accueil >> Articles >> ETATS-UNIS >> « J-Street » critiqué lors de son propre Congrès, par Shraga Blum

ETATS-UNIS

« J-Street » critiqué lors de son propre Congrès, par Shraga Blum

Contrairement à l’an passé, l’ambassade d’Israël à Washington a envoyé un représentant au Congrès du lobby pseudo-sioniste de gauche « J-Street ». Mais l’ambassadeur-adjoint Barukh Bina n’est pas venu pour figurer ou applaudir. Lors de son intervention, et devant le parterre de membres et sympathisants de l’organisation, il a critiqué l’attitude de « J-Street »: « Appeler à des pressions contre le gouvernement israélien en cette période est très problématique pour Israël ». « Nous respectons les opinions de nos frères qui vivent en diaspora », a rajouté Bina, « mais en fin de compte, c’est le peuple juif en Israël qui paie le prix et nous n’avons pas le droit à l’erreur ». Il a critiqué sans détours « les tentatives de faire pression sur un gouvernement démocratique légitimement élu. Les ovations entendues au moment où il était monté à la tribune se sont transformées en applaudissements rares et convenus au fur et à mesure où il développait ses idées.

« J-Street » critiqué lors de son propre Congrès, par Shraga Blum

« J-Street » critiqué lors de son propre Congrès, par Shraga Blum

Le diplomate a adressé une demande ferme aux responsables de « J-Street »: « Lorsque vous emmenez des hommes politiques américains en Israël, ayez au moins l’honnêteté de leur présenter une image globale et équilibrée car votre extrémisme vous disqualifie ». Mission impossible pour une organisation de gauche.
L’une des vedettes de ce congrès fut l’homme politique corrompu Ehoud Olmert qui a trouvé le moyen de déclarer « qu’Abou Mazen était un homme modéré qui désirait sincèrement la paix ». Son ego surdimensionné l’a poussé à dire « que le futur traité de paix définitif entre Israël et les Palestiniens (!) recouperait exactement le protocole d’accord auquel il était arrivé avec Abou Mazen »!!
« J-Street » fait sur le territoire américain ce que font les nombreuses organisations israéliennes de gauche dans les forums internationaux: affaiblir et critiquer Israël dès lors qu’à Jérusalem siège un gouvernement qui n’est pas de leur goût.

par Shraga Blum

http://www.israel7.com/2012/03/j-street-critique-lors-de-son-propre-congres/

Article mis à jour le 28-03-2012

Qui est le vrai BOSS de l UMP ?




1 Commentaires pour "« J-Street » critiqué lors de son propre Congrès, par Shraga Blum"

alt1

Security code

Balises XHTML autorisées : [b], [i], [u], [strike], [blockquote], [span], [code]

David :

28/03/2012 14:18 #1

On appelle ça des traitres en langage non diplomatique.
Répondre Citer
alt1