Mahmoud Abbas veut un Etat sans Juifs

Il y a en Israël environ 1.300.000 citoyens arabes qui jouissent de tous les droits civiques et sociaux tout en se définissant majoritairement comme « palestiniens » et se solidarisant de plus en plus avec les terroristes de l’AP ou du Hamas. A l’opposé, l’Autorité Palestinienne répète à l’envi « qu’un futur Etat palestinien devrait être vide de tout juif ». C’est ce qu’à déclaré jeudi encore Abou Mazen à une délégation de congressistes démocrates américains venus faire une visite en Israël. Au cours de leur conversation le sujet du maintien de localités juives au sein d’un éventuel Etat palestinien a été évoqué. Le chef terroriste a balayé cette idée d’un revers de la main, estimant « que cette idée contredit le processus de paix » (sic)

La raison est en fait toute autre. La stratégie palestinienne à long terme est de créer un Etat « Judenrein » en Judée-Samarie, comme première étape, et de laisser progresser la démographie arabe israélienne, si possible avec l’arrivée de ‘réfugiés’, espérant un jour récolter un jour comme un fruit mur toute la partie occidentale d’Erets Israël, à savoir Israël actuel. C’est pour cela que le Premier ministre Binyamin Netanyahou exige, dans le cadre des négociations, de mettre sur la table la problématique des Arabes israéliens afin qu’ils ne puissent jamais revendiquer une autonomie au sein d’Israël ou un rattachement à un éventuel Etat palestinien. Et ce n’est pas pour rien que l’AP refuse de traiter de cette question.

Shraga Blum

http://www.israel7.com/2011/08/abou-mazen-%C2%AB-un-etat-sans-juifs-%C2%BB/