Accueil >> Articles >> Monde >> Les révélations de Wikileaks mettent à jour les mystifications de l'administration Obama, B. Rubin

Monde

Les révélations de Wikileaks mettent à jour les mystifications de l'administration Obama, B. Rubin


Les Etats arabes ont attiré sans répit l'attention des Etats-Unis sur la menace iranienne en tant que première priorité, et ils les ont invités à attaquer l'Iran. Il est à noter que les dirigeants arabes n'ont pas conditionné leur opposition à l'Iran ou leur appel à une attaque américaine à la solution des conflits israélo-arabe ou israélo-palestinien. C'est tout le contraire de ce que prétendent les représentants de l'administration, des milieux universitaires, et des media, quand ils disent que ces questions sont fondamentalement liées et que ces conflits doivent "être résolus " avant d'entreprendre quoique ce soit d'autre. Car comme je vous l'avais dit, les régimes arabes craignent en premier lieu l'Iran, et leur intérêt pour le conflit et leur antagonisme envers Israël se sont considérablement réduits.[Objectif-info] >>>

Les révélations de Wikileaks mettent à jour les mystifications de l'administration Obama, B. Rubin

Les révélations de Wikileaks mettent à jour les mystifications de l'administration Obama, B. Rubin

http://www.objectif-info.com/index.php?id=1513

Titre original : Wikileaks Confirm Our Analysis of U.S. Policy and Middle East Politics
Traduction : Objectif-info
Veuillez me pardonner, mais j'ai été vraiment surpris en constatant à la lecture de Wikileaks à quel point les révélations de ce site confirment les commentaires que j'ai formulés pendant des années. Je n'aurais pas eu l'audace de l'affirmer si des lecteurs ne l'avaient pas fait avant moi.
1. L'Iran alimente sans discontinuer un trafic d'armes en direction du Hezbollah par divers canaux, y compris les ambulances et les véhicules à vocation médicale pendant la guerre 2006. Cela constitue une violation des lois de la guerre. Il est arrivé que les médias condamnent Israël pour avoir attaqué des ambulances bien qu'il ait été démontré que le Hamas utilisait également ce genre de véhicules pour mener des opérations militaires et des trafics d'armes. De plus, la force mise sur pied après la guerre par l'ONU s'est montrée totalement inefficace pour interrompre les trafics. Par ailleurs, le gouvernement des Etats-Unis n'a pas dénoncé l'Iran, la Syrie, et le Hezbollah pour avoir rompu les accords de cessez-le-feu.
2. Au cours de discussions diplomatiques, les dirigeants israéliens ont fait savoir clairement à plusieurs reprises qu'ils acceptaient une solution à deux états. Mais ils ont aussi averti que la direction palestinienne recherchait en fait la destruction d'Israël.
3. Les Etats arabes ont attiré sans répit l'attention des Etats-Unis sur la menace iranienne en tant que première priorité, et ils les ont invités à attaquer l'Iran. Il est à noter que les dirigeants arabes n'ont pas conditionné leur opposition à l'Iran ou leur appel à une attaque américaine à la solution des conflits israélo-arabe ou israélo-palestinien. C'est tout le contraire de ce que prétendent les représentants de l'administration, des milieux universitaires, et des media, quand ils disent que ces questions sont fondamentalement liées et que ces conflits doivent "être résolus " avant d'entreprendre quoique ce soit d'autre. Car comme je vous l'avais dit, les régimes arabes craignent en premier lieu l'Iran, et leur intérêt pour le conflit et leur antagonisme envers Israël se sont considérablement réduits.
4. L'Iran et la Corée du Nord ont coopéré pour doter Téhéran de missiles à longue portée qui ont été remis ensuite aux mains du Hezbollah.
5. Une semaine après la promesse du président Bashar Al-Asad à une personnalité importante du département d'état qu'il n'enverrait pas d'armes "supplémentaires" au Hezbollah, les Etats-Unis ont déploré que la Syrie continue de fournir des armes de plus en plus sophistiquées au groupe chiite. Et malgré cela, le gouvernement américain n'a pas pris des mesures de fermeté.
(Cela me rappelle que Bashar a continué à acheter du pétrole à l'Iran malgré la promesse faite à l'administration Bush d'interrompre ses achats effectués en violation des sanctions de l'ONU ; et que Yasser Arafat qui avait promis de rompre tout lien avec le terrorisme et les trafics d'armes en provenance d'Iran, a été convaincu de mensonge. S'agit-il d'un modèle de comportement ?)
6. Israël avait mis en garde les Etats-Unis contre le risque de déstabilisation de la région entière en cas d'armement nucléaire de l'Iran, la menace ne se réduisant pas au seul danger d'une attaque contre Israël.
7. Les responsables américains en Turquie pensent que les autorités actuelles constituent en fait un gouvernement islamiste, alors que l'administration US (et les médias) continuent d'affirmer qu'il s'agit d'un régime démocratique centriste voué à promouvoir des réformes.
8. Le gouvernement américain a ignoré les appels répétés d'Israël à des pressions sur l'Egypte pour interrompre les trafics d'équipements militaires dans la bande de Gaza.

Voici quelques matériaux bruts qui sont à la source de ces constats.
http://www.guardian.co.uk/world/us-embassy-cables-documents/240364

http://www.msnbc.msn.com/id/40405218/ns/world_news-the_new_york_times/

http://www.guardian.co.uk/world/us-embassy-cables-documents/209599
 
http://yidwithlid.blogspot.com/2010/11/wikileaks-bombshells-get-early-release.html

http://www.israellycool.com/2010/11/28/wikileaks-israel-related-cables/

http://cablegate.wikileaks.org/


Article mis à jour le 30-11-2010

Qui est le vrai BOSS de l UMP ?




{CommentNb} Commentaires pour "Les révélations de Wikileaks mettent à jour les mystifications de l'administration Obama, B. Rubin"

alt1

Security code

Balises XHTML autorisées : [b], [i], [u], [strike], [blockquote], [span], [code]

alt1