La vérité sur les élections américaines, par Guy Millière

ETATS-UNIS Je suis de plus en plus révolté lorsque je lis les articles publiés en France sur la réalité de la situation aux Etats Unis après bientôt huit années de présidence Obama, ainsi que sur les élections présidentielles à venir. Je ne puis imaginer que les journalistes français ne disposent pas des informations requises : celles ci sont facilement disponibles, et il n’est nul besoin de chercher beaucoup pour les obtenir et les utiliser. Je puis, par contre, penser que la plupart d’entre eux se refusent à se doter d’informations qui risqueraient de contredire leurs présupposés idéologiques.  

La vérité sur les élections américaines, par Guy Millière

ETATS-UNIS Je suis de plus en plus révolté lorsque je lis les articles publiés en France sur la réalité de la situation aux Etats Unis après bientôt huit années de présidence Obama, ainsi que sur les élections présidentielles à venir. Je ne puis imaginer que les journalistes français ne disposent pas des informations requises : celles ci sont facilement disponibles, et il n’est nul besoin de chercher beaucoup pour les obtenir et les utiliser. Je puis, par contre, penser que la plupart d’entre eux se refusent à se doter d’informations qui risqueraient de contredire leurs présupposés idéologiques.  

Netanyahu : « Au nom du peuple d’Israël, je tiens à présenter nos plus sincères condoléances au peuple américain »

ETATS-UNIS Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a adressé dimanche ses condoléances au peuple américain après l’attentat islamiste d’Orlando qui a fait au moins 50 morts et 53 blessés. « Au nom du peuple et du gouvernement d’Israël, je tiens à présenter nos plus sincères condoléances au peuple américain suite à l’attaque meurtrière qui a frappé la communauté LGBT à Orlando », a déclaré le dirigeant israélien dans un communiqué. « Nous adressons nos sincères condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il ajouté. 

New York : 40 000 personnes venues soutenir Israël Par Claire Dana-Picard

ETATS-UNIS La 5e Avenue de New York a arboré les couleurs bleu et blanc, ce dimanche, à l’occasion de la grande parade de soutien à Israël. Près de 40 000 personnes ont défilé dans la rue, accompagnées de 15 orchestres qui ont animé l’événement. Samedi soir, l’Empire State Building a été illuminé lui aussi en bleu et blanc.

Conférence exceptionnelle de Guy Millière à Paris

ETATS-UNIS Après La résistible ascension de Barak Obama*et Le désastre Obama*, La Maison d’Edition a le plaisir de vous annoncer la parution du nouveau livre de Guy Millière, Après Obama, Trump ?*, un livre indispensable pour comprendre l’Amérique et le monde après huit années de présidence Obama. C’est un livre crucial pour déchiffrer les enjeux de l’élection présidentielle de novembre prochain, pour savoir ce qu’incarne la candidate démocrate Hillary Clinton si la justice ne l’inculpe pas d’ici là, et les raisons de la vague immense qui porte Donald Trump et lui donne des chances d’accéder à la Maison Blanche que nul ne doit sous estimer. 

J-Street aurait été rémunéré par l’administration Obama pour promouvoir l’accord nucléaire Iranien ! Par Ari Soffer

ETATS-UNIS Il a été révélé que J-Street aurait reçu plus d’un demi million de dollars pour plaider en faveur de l’accord nucléaire controversé de l’administration Obama avec l’Iran. Le groupe juif libéral, qui se proclame lui-même comme « pro-Israël et pour la paix », mais que les critiques disent qu’il ne prend uniquement que des positions anti-israéliennes, a reçu de l’argent par l’organisation principale de la Maison Blanche pour promouvoir l’accord avec l’Iran. 

Quand Trump dit «America first», ça veut dire quoi? Que le shérif américain est fatigué… Benoît Rayski

ETATS-UNIS L’Amérique est lasse. Lasse de gendarmer le monde. Gendarme elle l’était parce qu’elle le voulait bien, mais surtout parce qu’on le lui demandait avec insistance. Lasse de se battre pour protéger l’Arabie saoudite contre les chiites qui veulent la peau des wahhabites et contre son enfant monstrueux et dévoyé, les fanatiques de Daech. Lasse de faire la guerre en lieu et place d’une armée irakienne ni motivée ni combative.

USA: les victimes du 11 septembre pourront traduire en justice les dirigeants saoudiens

ETATS-UNIS Le Sénat américain vient de voter une loi permettant aux victimes des attentats du 11 septembre de traduire les dirigeants saoudiens devant des tribunaux américains. La loi est passée malgré les menaces des autorités saoudiennes de retirer de l’économie américaines des investissements s’élevant à des centaines de milliards de dollars. Le président Obama n’a pas soutenu ce projet de loi et a même envisagé d’y mettre son veto sous prétexte ‘qu’il risquait d’exposer des Américains dans le monde à des plaintes similaires’. Malgré l’opposition d’Obama, de nombreux sénateurs démocrates l’ont approuvé et la loi a été adoptée.

Obama prépare un nouveau coup bas contre la défense d’Israël

ETATS-UNIS Les entreprises de défense israéliennes sont inquiètes au sujet de la nouvelle exigence contraignante du président américain Barack Obama concernant l’aide américaine. Obama exigerait qu’Israël utilise cette aide uniquement pour l’achat d’armes et de systèmes issus d’entreprises américaines. L’aide militaire est de 3,1 milliards de $, et les entreprises israéliennes de défense craignent que la demande de l’administration américaine ne diminue leurs ventes et détourne des commandes vers les États-Unis.

Lettre d’un arabe pro-sioniste à un Juif pro-BDS Fred Maroun

ETATS-UNIS Vous êtes juif, probablement jeune et probablement américain, mais vous pourriez tout aussi bien être européen voir même israélien, et il se pourrait même que vous ne soyez pas si jeune non plus. Vous avez embrassé le combat des arabes contre le sionisme et vous soutenez le mouvement BDS, qui, comme je l’ai démontré dans mes écrits, vise à l’instauration d’un Etat binational unique à la place d’Israël et les territoires palestiniens, et prône le « retour » de millions de réfugiés palestiniens, ce qui ferait d’Israël un Etat arabe en une nuit. 

Russie : boycott du sommet sur la sécurité nucléaire aux Etats-Unis

ETATS-UNIS La Russie a boycotté le quatrième sommet sur la sécurité nucléaire, qui s’est tenu à Washington D.C entre le 31 mars et le 1er avril 2016. Le sommet a abordé le sujet des mesures à adopter pour minimiser l’utilisation de l’uranium hautement enrichi, sécuriser les matières vulnérables, lutter contre la contrebande nucléaire, détecter et empêcher les attaques nucléaires. Si la Russie a participé aux trois sommets précédents – en 2010 à Washington, en 2012 à Séoul, et en 2014 à la Haye – le président russe Vladimir Poutine a décidé de ne pas prendre part à cet événement organisé par les États-Unis, la Russie ayant été représentée au sommet par l’ambassadeur russe aux Etats-Unis Sergey Kislyak.

Antisémitisme: le grand tournoi universitaire américain du mois de mars

ETATS-UNIS Une Semaine de l'Apartheid israélien, une grande messe antisémite en réalité, est organisée en Mars dans des universités américaines de plus en plus nombreuses. Les administrations et les enseignants des campus n'apportent pas une réponse adéquate à ce défi éthique, même quand ils ne sont pas complices.

Les candidats à la présidence américaine et Israël par Guy Millière

ETATS-UNIS Les élections primaires américaines qui ont lieu en ce moment sont présentées en France de manière souvent très biaisée. Les Français qui ne parlent et ne lisent pas l’anglais ont très peu de possibilité de savoir que Barack Obama a été, comme je m’y attendais, et pour des raisons que j’ai expliquées dans mon livre Le désastre Obama*, un destructeur, tant sur le plan intérieur où les ravages qu’il va laisser derrière lui en termes d’accroissement de la pauvreté, d’exacerbation des tensions raciales et d’asphyxie des petites et moyennes entreprises sont immenses, que sur le plan extérieur où son héritage sera le chaos qui règne dans tout le Proche-Orient, en Libye, en Afrique subsaharienne, mais aussi la montée en puissance sur la planète de l’axe Russie-Chine-Iran.

Trump ou Clinton: qui est le plus dangereux? par Thomas Eustache

ETATS-UNIS Les médias français nous le répètent à longueur de journée : Donald Trump est richissime et vulgaire, raffole des blagues machistes, trouve la torture tolérable et n’est guère gêné à l’idée de recevoir le soutien d’un ancien leader du Ku Klux Klan – nos journalistes ne manquent pas de nous rapporter toutes les saillies provocatrices du candidat aux primaires républicaines. En revanche, ceux-ci ne s’attardent guère sur une question qui, plus que toute autre, devrait focaliser leur attention : quel est le projet de Trump en matière de politique étrangère ?

Cette organisation chrétienne est le cauchemar des boycotteurs d’Israël aux Etats-Unis, Alain Sayada

ETATS-UNIS Proclamer la Justice Aux Nations (PJTN) est l’organisation sioniste chrétienne à l’origine des actions contre les boycotteurs d’Israël aux Etats-Unis. Cette organisation donne des sueurs froides aux membres du BDS, qu’elle freine aux quatre coins du pays. PJTN a « engagé des mois d’efforts de campagne » pour faire passer la résolution anti-BDS en Floride. PJTN a fait pression pour des mesures anti-BDS similaires à travers l’ensemble des Etats-Unis, permettant pour la première fois de mettre le mouvement BDS sur la défensive. « Nous ne nous arrêterons pas jusqu’à ce que chaque État américain n’ait passé une résolution condamnant publiquement le mouvement antisémite BDS », a déclaré Cardoza Moore, fondatrice et présidente du PJTN. 

Les conséquences du retrait américain du Moyen-Orient

ETATS-UNIS Le retrait de l'Amérique du Moyen-Orient, voulu par Obama, laisse le champ libre à l'hégémonie de l'Iran, le premier soutien mondial du terrorisme selon les services de l'Oncle Sam. En toile de fond se profile le cauchemar de la prolifération nucléaire. Résumé : le retrait américain du Moyen-Orient envoie un message de faiblesse. Il encourage les Iraniens dans leur recherche d'une hégémonie régionale. Celle-ci a été renforcée par l'accord nucléaire passé avec le groupe de pays appelé P5+1. Un risque accru de prolifération nucléaire est la conséquence la plus redoutable de la politique étrangère américaine actuelle dans la région. De plus, l'approche américaine actuelle a rendu possible l'arrivée des Russes dans la région, augmentant la puissance de l'axe radical conduit par l'Iran. Cela ouvre la voie à une "finlandisation" du Golfe persique et du pourtour de la mer Caspienne, marquant la domination de l'Iran. La faiblesse des États-Unis au Moyen-Orient aura nécessairement des répercussions dans d'autres parties du monde.

Président Donald Trump et Israël, une future amitié intense, J.P. Grumberg

ETATS-UNIS Donald Trump a déclaré en janvier dernier que lorsqu’il sera élu président (il ne dit pas si je suis élu mais lorsque je serais élu), il déplacera l’ambassade des Etats Unis à Jérusalem. Le geste est symbolique et fort, c’est une reconnaissance de la capitale de l’Etat juif. Malgré le vote en ce sens du Congrès, tous les présidents américains ont refusé de le faire. 

Apparemment, les americains ont aussi leur Charles Enderlin…

ETATS-UNIS Le Chef du Washington Post à Jérusalem a été arrêté par la police israélienne ! William Booth, le chef du Washington Post pour l’agence de Jérusalem, a été arrêté ce mardi par la police israélienne près de la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem. Un employé de l’Association pour les droits civils en Israël (ACRI) aurait également été interrogé par la police pendant environ une heure avant d’être libéré….Détails…

Comment l’Iran a pris en otage Obama ! Par Daniel Greenfield

ETATS-UNIS Obama et ses alliés politiques cherchent la normalisation avec l’Iran. Ils sont indifférents aux programmes d’armes nucléaires de l’Iran ou de son soutien au terrorisme et ils sont disposés à fournir des semblants de justifications aux États-Unis et au reste du monde libre pour ces menaces et d’autres, de l’Etat terroriste chiite. Cependant, l’Iran recherche à intensifier son conflit avec les Etats-Unis. Paradoxalement, la normalisation est la meilleure stratégie pour l’escalade d’un conflit avec les États-Unis tout en extrayant le maximum d’avantages.

Derrière Donald Trump, la colère d'un peuple Par Ivan Rioufol

ETATS-UNIS L’insurrection civique ? C’est aux Etats-Unis qu’elle prend politiquement forme, tandis qu’elle balbutie encore en Europe. Au-delà de ses clowneries et de ses propos outranciers, Donald Trump, candidat à l’investiture des Républicains, est le révélateur de ce mouvement de fond, qu’illustre aussi, dans une moindre mesure, Bernie Sanders pour les Démocrates. Les primaires, qui s’ouvrent ce lundi dans Iowa, diront si l’Amérique profonde persistera à s’identifier à ce milliardaire aux cheveux roux, qui jubile dans la provocation et emporte les foules. Les élites déconnectées des gens et la tyrannie du politiquement correct sont ses deux sujets d’attaques.

Les USA ont envisagé de fomenter des manifestations palestiniennes contre Israël

ETATS-UNIS Dans des emails rendus publics de l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, un ancien haut diplomate américain lui proposait de fomenter des protestations palestiniennes sur le modèle du Printemps arabe afin de pousser les dirigeants israéliens à se mettre à la table des négociations... Le 18 décembre 2011, Thomas Pickering, ancien ambassadeur des États-Unis en Israël, a envoyé à Hillary Clinton un email lui recommandant de déclencher des manifestations palestiniennes, menées par des femmes, pour inciter Jérusalem à entreprendre des négociations. Sans expliquer comment provoquer ces protestations, Pickering a souligné que les Etats-Unis ne devraient pas être soupçonnés d'avoir aidé à les fomenter. Par conséquent, il suggérait à Washington d'agir principalement par le biais de groupes non gouvernementaux.