2017 - FIN des juifs de Tunisie

Monde En Prologue : pour tenter de faire comprendre comment les juifs de Tunisie ont été gentiment poussés hors de ce qui fut leur lieu depuis Carthage et les phéniciens, j’ai délibérément choisi de partir d’un vécu, d’une famille d’une simple histoire sans recherches ni analyses, car chacun d’entre nous a quitté la Tunisie « selon son histoire » Cela m’a paru plus concret bien que plus subjectif. Certes nous n’avons pas été chassés d’un seul tenant ! Nous avons été tout juste menés vers l’extérieur, sciemment petit à petit en supprimant peu à peu à chacun, chacun des droits humains qui constituent et permettent la vie au quotidien, dans son pays d’origine !

2017 - FIN des juifs de Tunisie

Monde En Prologue : pour tenter de faire comprendre comment les juifs de Tunisie ont été gentiment poussés hors de ce qui fut leur lieu depuis Carthage et les phéniciens, j’ai délibérément choisi de partir d’un vécu, d’une famille d’une simple histoire sans recherches ni analyses, car chacun d’entre nous a quitté la Tunisie « selon son histoire » Cela m’a paru plus concret bien que plus subjectif. Certes nous n’avons pas été chassés d’un seul tenant ! Nous avons été tout juste menés vers l’extérieur, sciemment petit à petit en supprimant peu à peu à chacun, chacun des droits humains qui constituent et permettent la vie au quotidien, dans son pays d’origine !

Le vrai visage de Mahmoud Abbas Par Freddy Eytan

Monde Le dernier discours de Mahmoud Abbas au Parlement européen et son refus de rencontrer à Bruxelles le président israélien Reuven Rivlin dévoilent le vrai visage de Mahmoud Abbas. Nous le disons souvent, les fondateurs de l’OLP, et surtout Arafat et Abbas, n’ont jamais eu une intention sincère de signer un accord de paix viable avec Israël. 

La veille de d’attentat de Tel-Aviv, le Hamas appelait les musulmans à mener le djihad pendant le Ramadan

Monde Le 7 juin 2016, veille de l’attentat à l’arme à feu à Tel-Aviv, qui a fait quatre morts et plusieurs blessés, l’aile militaire du Hamas, les brigades Izz Al-Din Al-Qassam, ont publié sur leur site un article encourageant le djihad et le martyre pendant le mois du Ramadan. Selon l’article, intitulé « Ramadan, mois du djihad, du combat et de la victoire sur les ennemis », le Ramadan fut toujours le mois des grandes victoires musulmanes. Allah a ordonné aux musulmans de mener le djihad, qui est l’apogée de l’islam, peut-on lire. L’article souligne que la regrettable situation actuelle des musulmans est due à leur abandon du djihad, et il appelle les musulmans à suivre le modèle de leur passé glorieux, empli de djihad. Extraits : [1]

Saliha Ben Ali, mère de djihadiste : «J'ai déclaré la guerre à Daech»

Monde En Belgique, Saliha Ben Ali, dont le fils Sabri est décédé fin 2013 en Syrie, a rejoint le mouvement «Mothers for life», un réseau international de mères de famille ayant perdu un enfant en Syrie ou en Irak. La particularité de ce groupe : il s'attaque à la propagande de Daech. Elles ont perdu un fils, une fille ou un époux mais continuent de se battre pour aider d'autres familles dans le désarroi. Depuis janvier 2015, une quinzaine de femmes issues d'une dizaine de pays travaillent ensemble pour lutter contre l'État islamique. Musulmanes ou pas, elles viennent des États-Unis, du Canada, de Belgique, d'Allemagne, de France, du Danemark, du Royaume-Uni, de Norvège, de Suède, d'Italie et des Pays-Bas. Elles sont réunies au sein du réseau «Mothers for life» (mères pour la vie) et s'attaquent directement à la propagande de Daech. 

Abbas falsifie à nouveau l’histoire pour revendiquer la Terre d’Israël Claire Dana-Picard

Monde Falsifier l’histoire est un exercice courant chez les dirigeants palestiniens. Cette fois, pour revendiquer la Terre d’Israël, le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas n’a pas hésité à prétendre que ‘la Bible disait que les Palestiniens avaient existé avant Abraham’. Dans un article publié sur le site ‘Palestinian Media Watch’, Itamar Marcus précise : « Pour faire croire aux Palestiniens qu’ils ont une histoire ancienne sur la terre d’Israël qui précèderait celle des Juifs, les leaders de l’Autorité palestinienne ont fabriqué des légendes dans lesquelles ils prétendent qu’il existait une nation palestinienne il y a 5 à 6 000 ans ».

Les concessions de Sissi à l’Arabie saoudite Par Jacques Neriah

Monde Le transfert à l’Arabie saoudite de deux îles en mer Rouge suscite une vive polémique en Egypte. Lors de la visite du roi Salman au Caire, les îles Sanafir et Tiran ont été reconnues saoudiennes par le gouvernement égyptien, au grand dam d’une partie de l’opinion publique. C’est par ces deux îles que doit passer le pont que l’Arabie saoudite projette de bâtir entre les deux pays. 

Le voleur dans la maison vide, ou la Palestine comme farce, Daniel Greenfield

Monde Il y a 150 ans, Mark Twain a visité Israël alors occupé par les musulmans, et il a parlé de « déserts vides d’âmes, » « d’aridité », de villes « abandonnées » et « d’absence d’habitants. » La Palestine est une terre « désolée » concluait-il. « On peut parcourir dix miles et ne pas voir dans les parages dix êtres humains. » Il en est de même du Musée de la Palestine qui a ouvert avec une pléthore de fanfares et un léger problème. Si l’entrée est gratuite, il n’y a rien à voir à l’intérieur pour les visiteurs, si ce n’est des murs nus. 

Le quotidien libanais Al-Safir commémore le retrait israélien du Sud-Liban et précise : le Hezbollah creuse des tunnels à la frontière israélienne

Monde Le 25 mai, 2016, le quotidien libanais Al-Safir, connu pour son soutien au Hezbollah, présente, en première page, un article qui commémore le « Jour de la libération », à savoir le retrait d’Israël du Sud-Liban il y a seize ans. L’article, non signé, analyse la situation actuelle du Hezbollah, appelé « la résistance », et passe en revue ses opérations de combat sur les fronts syrien et israélien. On peut y lire que les célébrations du Jour de la libération de cette année sont teintées de tristesse pour les partisans du Hezbollah, en raison du grand nombre de victimes du mouvement dans la guerre en Syrie.

Les accords qui ont bouleversé le Proche-Orient ont cent ans. Daniel Pipes

Monde Les accords Sykes-Picot qui ont redessiné en le défigurant le Proche-Orient moderne, ont été signés il y a cent ans, le 16 mai 1916. Par ces accords, la Grande-Bretagne représentée par Mark Sykes, la France en la personne de François Georges-Picot ainsi que la Russie se sont partagés une bonne partie de la région alors qu’il fallait encore régler le détail de la victoire sur les puissances centrales lors de la Première Guerre mondiale.

Un logiciel éducatif qatari évoque les conquêtes islamiques de l’Europe

Monde Des vidéos d’animations postées sur Internet enseignent aux enfants les conquêtes islamiques de l’Europe. Elles sont produites sous forme de logiciel éducatif pour « garçons et filles » dans la rubrique pour enfants du portail Internet Islamweb.net, appartenant au gouvernement qatari. Ces vidéos éducatives ont pour beaucoup été reprises sur divers comptes YouTube. 

Terrorisme : une journaliste saoudienne dénonce "l'hypocrisie" des cheikhs

Monde Le 3 avril dernier, Nadine Al-Budair, présentatrice sur une chaîne de télé saoudienne, se lance en plein direct dans une tribune contre l'immobilisme des représentants islamiques face à la montée du terrorisme. Fervente activiste de l’égalité des sexes, la journaliste Nadine Al-Budair fait partie des rares personnalités médiatiques saoudiennes à s’en prendre ouvertement aux figures politiques et religieuses de son pays. Réputée pour ses prises de parole anti-langue de bois, elle n’hésite pas à malmener ses invités et à les pousser dans leurs retranchements, quitte à les ridiculiser. 

Contrairement à ce qu’elle assure à ses donateurs, l’Autorité palestinienne continue de verser des rentes aux terroristes

Monde En dépit de l’engagement qu’elle a pris envers les nations donatrices de ne plus payer de salaire aux terroristes emprisonnés, l’Autorité palestinienne (AP) a poursuivi ses versements. C’est ce qu’affirme un rapport publié la semaine dernière par l’organisme de surveillance des médias, Palestinian Media Watch. À la suite de plaintes répétées des États-Unis et de certains pays européens qui reprochaient à l’Autorité palestinienne d’utiliser leurs financements pour payer des terroristes, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a fermé le Ministère des Affaires des Prisonniers et promis que les paiements ultérieurs seraient assurés par une commission nouvellement créée et placée sous l’égide de l’OLP (bien qu’elle soit contrôlée par le même directeur que celui du Ministère de l’AP). 

L’Etat islamique est sur le point de s’effondrer par Daniel Pipes

Monde Je prédis que l’État islamique en Syrie et en Irak s’écroulera aussi vite qu’il est apparu. En effet, je vais me risquer à dire que l’EI disparaîtra avant la fin de l’année 2016. Comme tous les États totalitaires, l’État islamique (EI, appelé aussi EIIL ou Daech) finira immanquablement par disparaître en raison de trois facteurs principaux : la désillusion des cadres, la souffrance des populations assujetties et le nombre croissant d’ennemis extérieurs. Ce sont des problèmes qui ont affecté aussi bien les États fascistes de la Seconde Guerre mondiale que le bloc soviétique et qui affectent aujourd’hui l’EI d’une façon extrême, ce qui permet de dire que l’EI s’effondrera rapidement. 

Aides financières : comment Abou Mazen trompe l’Occident, par Shraga Blum

Monde Un nouveau rapport du site Palestinian Media Watch (www.palwatch.org) montre de manière claire comment le chef terroriste de l’Autorité Palestinienne trompe sciemment la communauté internationale, ou comment, pourrait-on dire, la communauté internationale se laisse berner avec un lâche consentement.

De l’islamisation palestiniste au complotisme antisioniste, Pierre-André Taguieff

Monde Pour comprendre comment s’est fabriquée, au cours de la période post-nazie, une nouvelle configuration antijuive dans une Europe professant le respect inconditionnel des droits humains, il faut procéder à quelques détours historiques et géographiques, bref sortir à la fois de l’histoire européenne et de l’actualité la plus récente. Dans cette recherche, le fil rouge est constitué par l’islamisation croissante de la judéophobie, à travers la place toujours croissante occupée par la « cause palestinienne » dans le nouvel imaginaire antijuif partagé désormais par les musulmans et les non-musulmans.

Un auteur libanais : Le Hezbollah n’est plus une organisation de résistance, mais un occupant et une cible de la résistance

Monde La tension entre les Etats du Golfe, dirigés par l’Arabie saoudite, et le Hezbollah est actuellement très élevée, comme en témoignent les mesures que ceux-ci ont récemment prises contre cette organisation en réaction à son intervention militaire dans des pays arabes comme la Syrie, l’Irak et le Yémen, y compris la décision de la classer comme organisation terroriste. Dans le contexte de cette tension, le quotidien libanais Al-Mustaqbal, qui appartient aux forces du 14 Mars, rivales du Hezbollah au Liban, et est réputé pour son soutien à l’Arabie saoudite et pour son opposition au Hezbollah, a publié un article du poète libanais et critique littéraire Paul Chaoul, dans lequel il conteste la légitimité du Hezbollah comme organisation de résistance.

Le journaliste russe Maxim Shevchenko : Nous soutenons une fédération en Syrie

Monde Dans une récente interview télévisée, le journaliste russe de renom Maxim Shevchenko a déclaré que la position russe sur la Syrie était « tout à fait claire. Nous soutenons une fédération ». « Cela a été discuté au plus haut niveau. La Syrie doit devenir une fédération », a-t-il déclaré dans cette interview, mise en ligne sur le site Internet de la Novaya Gazeta le 21 mars 2016. Extraits :

Un auteur koweitien aux musulmans : Arrêtez de maudire les juifs et les chrétiens dans vos sermons du vendredi

Monde Dans le quotidien koweïtien Al-Qabas, le journaliste libéral Ahmad Al-Sarraf critique les imams qui, dans leurs sermons du vendredi dans les mosquées, maudissent leurs ennemis, y compris les juifs et les chrétiens. Al-Sarraf se demande pourquoi les musulmans devraient demander qu’Allah aide les moudjahidines à décapiter les juifs et les chrétiens, qui sont pourtant derrière les inventions dont profitent les musulmans, telles que les voitures, les trains, les avions, les équipements médicaux, les produits pharmaceutiques et d’autres choses essentielles. Il appelle les musulmans à les laisser tranquilles et à reconnaître leur supériorité dans de nombreux secteurs.

La Turquie cherche-t-elle la déstabilisation du Liban? Par Jacques Neriah

Monde Au début du Printemps arabe, le président turc Recep Tayyip Erdoğan, surpris par l’ampleur des soulèvements en Syrie et en Egypte, avait estimé que le moment était opportun de changer les régimes opposés à sa politique au Moyen-Orient. C’était pour lui une bonne occasion de les remplacer par des régimes islamiques proches de la position idéologique de la Turquie. Il pensait surtout que l’opposition islamique renforcerait ses liens avec la confrérie des Frères musulmans. 

Le sort des Chrétiens sous le joug de l’Islam par Ephraïm Herrera

Monde L’attentat-suicide le dimanche de Pâques à Lahore, au Pakistan, a coûté la vie à plus de 70 Chrétiens. Les Talibans ont revendiqué la responsabilité de l’attentat. Ce n’est pas la première fois que la communauté chrétienne est visée par des terroristes musulmans dans ce pays : en 2013, à Peshawar, 81 Chrétiens ont été assassinés dans un attentat-suicide dans une église. Les Talibans ont justifié leur action en évoquant que l’Occident mène des éliminations ciblées contre ses combattants. De leur point de vue, les Chrétiens pakistanais sont responsables des offensives de l’Occident