'La route de Jénine' de Rehov, contre 'Jénine, Jénine' de Bakri, Keller-Lind

12/04/03

Mohammed Bakri tente de faire interdire "La route de Jénine" de Pierre Rehov

Dernière minute (13 avril): Les avocats de Mohammed Bakri ont déposé un recours devant la Haute-Cour d"Israël, pour que la diffusion de ce film soit interdite comme l"a &eacut 12/04/03

Mohammed Bakri tente de faire interdire "La route de Jénine" de Pierre Rehov

Dernière minute (13 avril): Les avocats de Mohammed Bakri ont déposé un recours devant la Haute-Cour d"Israël, pour que la diffusion de ce film soit interdite comme l"a été celle du film de Bakri précédemment.]

Brûlot diffamatoire et antisémite dont le but était d"accréditer la théorie mensongère d"un soi-disant "massacre" perpétré par Tsahal à Jénine [1], le film "Jénine, Jénine", de Mohammed Bakri [2]avait été interdit en Israël.

Pierre Rehov - à qui l"on doit déjà la série "Contre-Champs" - s"est insurgé contre la manipulation médiatique que constitue ce film. Il a décidé de lutter contre celle-ci avec les armes qui sont les siennes, à savoir des images.

Images qu"il est allé chercher sur place, sans rien mettre en scène, à la différence de Mohamed Bakri. En donnant la parole à certains des "témoins" choisis par ce dernier, démontant ainsi les mensonges d"une propagande grossière. Ce qui donne un certain nombre de scoops étonnants.

Il y a ajouté des images exclusives prises par des drones israéliens, ainsi que des interviews de participants israéliens. Ce qui donne une version complète et non unilatérale de la bataille de Jénine, qui contraste avec la présentation partiale des faits dans le film de Bakri, "Jénine, Jénine".

Le film de Pierre Rehov, "La route de Jénine" a été choisi pour marquer l"anniversaire de l"attentat particulièrement sanglant de la nuit du Seder au Park Hotel à Netanya. Il y sera projeté en présence de familles des victimes et de très nombreuses personnalités de premier plan.

Le grand Rabbin Bachi-Doron reprendra la lecture du Seder là où elle avait été interrompue par une bombe humaine. Ce sera le 14 avril.

Parallèlement, le film de P. Rehov sera projeté lundi 14 avril, en soirée, par la première chaîne de télévision israélienne dans une émission de grande écoute, "Mabat Cheni".

Ce succès, ce triomphe de la vérité, ne sont pas du goût de Mohammed Bakri [qui est, rappelons-le, citoyen (arabe) israélien]. Il tente aujourd"hui, en effet, de faire interdire la projection de "La route de Jénine".

Hélène Keller-Lind

© upjf.org et Menahem Macina

--------------------

Notes de la rédaction de upjf.org

[1] Sur la désinformation médiatique à l"échelle mondiale à laquelle a donné lieu cette bataille (qui , au lieu du prétendu massacre annoncé, s"est soldée par 53 morts!), voir la rubrique "Jénine", sur notre site.

[2] Voir "Sept mensonges sur Jénine", par le Dr David Zangen